escale à TAZACORTE sur l’ile de LA PALMA aux CANARIES-1ére partie-

Pour notre arrivée à Tazacorte sur l’ile de La Palma dans l’archipel des Canaries, nous sommes accueillis par un marinéros qui nous indique un emplacement et qui prend nos amarres. Il nous invite à accomplir les formalités  dés 15h00 locale (16h00 pour vous en France) heure d’ouverture du bureau de la marina. Son accueil est plutôt sympa d’autant plus qu’il fait très beau.

1ére image de La Palma, les nuages butent sur les hautes montagnes.

une partie du port de Tazacorte

vue d’ensemble du port . a gauche la plaisance et la pêche , a droite des gros travaux pour l’accueil de ferrys.

 

 

 

 

Le port est grand et à moitié vide, mais dés notre arrivée des français viennent nous saluer…ce sont encore des bretons de Lorient qui sont aux Canaries depuis 6 mois.

 

la voiture électrique du marinéros qui revient de la pêche aux sacs plastique avec son épuisette

A peine amarrés nous sortons les shorts et T short, la température étant supérieure à 20°.

 

Ici il n’y a pas ou peu de vent. Nous sommes bien abrités derrière les montagnes qui nous entourent. Et oui nous sommes encore dans une ile volcanique et on va très vite s’apercevoir que faire du vélo ici est assez compliqué….

Nous accomplissons les formalités, ici pas de douanes contrairement à toutes nos escales portugaises, la wifi est payante, 2€ pour 24h de connexion à utiliser dans les 7 jours qui suivent la 1ére connexion, les sanitaires individuels incluant douche, wc et lavabo sont immense et très propre.

6 sanitaires identiques à notre disposition

Le port d’ailleurs est aussi très propre. Les équipements de qualités, mais le marinéros avait oublié de nous dire que l’eau et l’électricité sont à payer en plus du prix de la place. Chaque emplacement est muni d’une prise électrique et un point d’eau reliés à un compteur géré directement depuis le bureau de la marina…..vaut mieux ne pas laisser trainer son tuyau d’eau ! et laisser le grille pain branché ! on s’en fout on a pas de grille pain !

Nous faisons une 1ére visite du village de Tazacorte situé à 100m d’altitude que nous rejoindrons à vélo…. nous pousserons un peu, juste un petit peu, les vélos……il fait chaud,et en plus on est plus habitué !

Tazacorte , la rue principale

Tazacorte. les ruelles sont fleuries par les habitants

Tazacorte . une rue colorée mais pas de décoration au sol

pas mal de fleurs en Décembre

sous les fleurs , des bancs pour le repos du guerrier

d’autres fleurs ..éternelles et d’autres bancs

On va constater que partout ou c’est possible poussent des bananes, avec des murs de pierres pour créer des étages. Il y a des tuyaux d’eau, des réservoirs de stockage partout pour alimenter ces cultures en eau.

culture en étage pour les bananes

Nous « empruntons » une banane verte pour la gouter ….c’est dur, faut un couteau pour enlever la peau et …..C’est immangeable c’est amer et ça colle aux doigts !!!

il y a des ramasseurs de bananes qui coupent le régime complet, l’enveloppent dans le sac puis c’est envoyé dans des entrepôts de stockage ou elles doivent surement murir. Nous en avons quand même récupéré quelques unes que nous avons mises avec nos pommes qui doivent les aider à murir. On vous tient au courant.

Il y a deux supermarchés dans le village. Les prix sont plutôt bon marché, les fruits, la viande ne sont pas chers. Par contre tout est emballé dans des sacs plastiques…il y en a partout. Quand on prend du pain, il est dans un sac plastique perforé et la vendeuse en ajoute un deuxième en te donnant le pain !

Le gasoil et le sans plomb 95 sont 1.07€ ! Venez faire le plein ici…

on n’est bien là…..!

Deux demis dans un bar pour 2.40€ avec amuses gueules(jambon, cacahuètes et pain grillé) pour le même prix !

 

 

Nous louerons une voiture pour le lendemain samedi, 20€ la journée, kms illimités et vous remettez la chef sous le tapis de sol le soir, c’est pas la peine de fermer à clef la voiture !

Nous voici donc partis pour Santa Cruz de La Palma de l’autre côté de l’ile, on cherche une carte routière, on ne trouve pas le syndicat d’initiative, pas de carte non plus à la station service, on va quand même en trouver une dans une petite librairie…après 10kms de parcourus !  on l’étudie consciencieusement et hop c’est parti, Mich au volant, on prend à droite, puis encore à droite …..Ho m….. C’est un cul de sac ……c ‘est pas possible il nous ont  refilé une fausse carte !!!!!Don't Know

Bon finalement on trouvera la route de Santa Cruz…..ça monte ….ça monte, la vue est superbe , puis un tunnel et on sort de l’autre côté de l’ile ou ça descend aussi vite que ça montait de l’autre côté. On aperçoit au loin l’ile de La Gomera dans la brume. C’est aussi un gros caillou  assez haut !

On arrive à Santa Cruz devant le port, qu’on va aller voir.

le port de plaisance de Santa Cruz de La Palma

La marina est moitié vide, et la réputation qu’elle traine va vite se vérifier….il n’y a pas de vent, pas de houle et pourtant tous les bateaux qui sont amarrés roulent d’un bord sur l’autre …..ça doit être terrible quand la houle rentre…..on profite du beau temps pour  manger sur la terrasse au soleil.

La ville est construite sur un coteau mais on est loin du charme de Funchal ! On fera une petite ballade à pied.

un marchand de capote ..heu pardon une pharmacie

une rue piétonne de Santa Cruz

il y a de la couleur !

la tête à l’ombre c ‘est mieux!

des maisons anciennes au décor travaillé !

le km 0 est situé sur le rond point devant le port de Santa Cruz

 

 

Nous partons pour le sommet le plus haut de l’ile culminant à 2300m quand même ! Mich me laisse le volant, je lui refile la carte et c’est parti…….et ce n’est pas gagné, Mich n’a pas ses lunettes Dozing Off...il ne peut pas lire la carte !!!!!  donc on va  se planter mais c’est pas que de la faute à Mich , un peu de la faute de la  carte , un peu beaucoup des panneaux indicateurs qui n’indiquent pas ce qu’on aurait voulu qu’ils indiquent !!! Mais on reste calme, on est là pour visiter !

38kms de montée + 30 kms supplémentaires….on vous a dit qu’on s’était trompé !!!!

On va passer de la vue superbe sur Santa Cruz à plus rien du tout pour cause de passage dans les nuages puis on va ressortir les lunettes de soleil car on est au dessus des nuages.

on est dans la purée !

On va passer de la végétation luxuriante avec les palmiers, les bananiers, les orangers, aux forêts de feuillus avec chênes, châtaigniers, puis a la forêt de pins énormes puis de plus en plus petits voir rabougris à plus rien du tout que de la terre et des roches. On pourrait penser en arrivant en haut que l’irruption volcanique a eu lieu hier ! il n’y a que des roches et de la terre rougie.

on est à 2300m d’altitude au dessus des nuages

un aplomb vertigineux !

non non on est pas sur la lune !

Dommage qu’il y ait cette couverture nuageuse qui gâche un peu la vue. On apercevra au loin le Teidé , le  sommet de Tenerife qui culmine à 3400M. On ne s’éternisera pas en haut , on sent la fraicheur sur nos cuisses nues (que les cuisses ..on est en short…)

La descente est violente et il vaut mieux avoir de bons freins !

comme on sait maintenant que nous allons rester sur cette belle et surprenante ile on garde la suite pour le second épisode et on publie celui ci immédiatement pour vous donner envie de voir la suite ….hé!!!! hé!!!!Well DoneWonderful

 

ha petit rappel pour ceux qui n’ont pas trouvé l’astuce…..pour voir une photo en grand il suffit de cliquer dessus……..

 

9 réflexions au sujet de « escale à TAZACORTE sur l’ile de LA PALMA aux CANARIES-1ére partie- »

  1. Coucou les vagabonds

    Vous voyez comme la vie change quand le soleil est au rendez vous!….
    Avec Hélène nous avons pris nos quartiers d’hiver à St Raphael depuis ce week end et c’est également torse nu que j’ai préparé mon quinté sur la terrasse.
    Ici les préparatifs pour les agapes de Noël ont commencés, mais ici nous sommes prisonniers de cette société de consommation qui étouffe. Vous êtes bien plus heureux dans votre trip…
    Régalez vous sans retenue continuez à nous faire voyager à vos cotés par la pensée et….Bon vent.
    JP de Lambesc

    • un peu de respect s’il te plait……nous sommes des navigateurs et pas des vagabonds….non mais…
      si tu gagnes gros au quinté on te donnera notre rib…..
      pour nous Noël sera surement en mer. on en profite pour vous souhaitez un joyeux Noël à tous.
      bises à Hélène de la part de Mich …….Alain ne la connait pas ce sera un baise main.et de la part de nous deux un coup de pied au …. à Jp

  2. Salut les mecs, désole de ne pas pouvoir vous larguer les amarres, crise appendicite aiguë de ma compagne! Pas grave, tout est bien qui finit bien! Bon vent et à plus!

    Patrick

    • Salut Patrick,
      on espère que tout va bien pour ta compagne, finalement sommes content que tu ne sois pas venu , ça nous a permis de préserver notre bouteille de pastis …houf!!
      a bientôt sur l’eau et peut être aux Açores !

  3. Salut les aventuriers
    J’ai loupé votre départ de peu, je suis vos périples tout les jours, la vie est belle
    beaucoup d’émotions et de découvertes.Alain,ne te laisse pas faire , mich est
    souvent allongé sur les photos.Bravo mich pour ta belle prise ( thon) ,ne sort pas
    trop ton siffleur pendant la traversée tu auras aussi des poissons volants
    J’ai cuit mon foie gras pour Noel, vous trouverez des bonnes langoustes dans
    le coin pour votre réveillon! J’épère qu’il vont réussir à booster votre moteur pour
    la suite des aventures, je vous souhaite une bonne une bonne traversée et
    beaucoup de plaisir etc……Et que le reportage continu !!
    AMITIE
    THIERRY

    • salut Thierry
      bon on te pardonne d’avoir loupé le départ, si jamais tu loupes l’arrivée on te connait plus …….
      gardes nous du foie gras ou fais nous un colis….
      C ‘est vrai Mich est souvent allongé , si j’avais su y serait pas venu !!!!
      pour le moteur c’est ok , d’ailleurs depuis qu’il est réparé on s’en sert plus. (les Canaries – Cap Vert, 30mns de moteur maxi pour les manouevres de port , mich ne sachant pas encore ramer…..mais pour buller il est là !!!!)
      a bientôt
      Mich Alain

  4. J’ai eu le même pb. Ai mis une vanne qui se ferme en vissant (la 1/4 de tour ne tient pas dans les échappements, Boulic dixit). Je la ferme en mer, après arrêt du moteur, oeuf corse. Elle est à 10 cm de la sortie coque.

  5. Salut a vous. Je vien de lire et decouvrir votre periple passionant : escale à TAZACORTE sur l’ile de LA PALMA aux CANARIES-1ére partie- Oui, j’avais loupé cet épisode, tres passionant et des photos superbe. La vue sur les nuage est tres belle. On se croirait au bord des falaise devant la mer dechainée.
    S’il vous reste des banane, je pense que ce sont des bananes plantains, qui sont ameres quand on les manges verte ety tres bonnes fries dans de l’huile.
    Petite recette equatorienne pour faire les patacones:
    Couper les bananes en rondelles epaisse, les frire, puis les ecraser légerement, saler et les manger. Ce sont un peu les frites de chez nous. En equateur, on en a mangé beaucoup, moi j’adore.
    Voilà, je vous laisse pour reprendre l’episode du jour. Au fait, pour poster des photos, faut passer par l’adresse mail ?
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>