escale à FUNCHAL dans l’archipel de MADEIRE

Après 8h de navigation de jour, nous arrivons à 17h le mercredi 28 Novembre à Funchal. Nous entrons dans un petit port très encombré et au bord du centre ville et comme notre ami breton d’à côté, Jean Marc pour les intimes, (voir page précédente pour ceux qui n’auraient  pas tout suivi) arrivé une heure plus tôt , mais c’est normal il était parti deux heures avant nous…..donc notre ami nous fait signe qu’il y a une place à côté d’eux. Nous voilà parti pour une traversée du port et un amarrage cul au quai sur une pendille…ils connaissent ça aussi les portugais ! Bref malgré que Camelia refuse de reculer droit…il tire toujours sur bâbord, nous réussissons un accostage impec (mais chut il n’y avait pas de vent) mais ça tombe bien, il y a plein de monde sur le quai et comme le drapeau breton trône en maître sous les barres de flèches, ils doivent se dire sont trop forts ces bretons et ils ont bien raison……quoi ? Mes chevilles enflent ?mais non  pas de soucis elles vont bien.

première image de Funchal. on voit bien les paquebots de croisière et l’habitat qui a l’air dense.

le petit port de Funchal très encombré

autre vue vers le port.

Notre première impression en arrivant sur cette île est qu’elle est très montagneuse, que les nuages s’y accrochent et que le côté au vent doit être un vrai pot de chambre…..mais par chance pour nous le vent est au nord et nous au sud….donc pas de soucis , juste de temps en temps un nuage un peu plus gros que les autres qui nous déverse quelques gouttes au passage en nous gratifiant d’un arc en ciel. Pour les amateurs d’arc en ciel c’est ici qu’il faut venir, il doit y en avoir au moins un toutes les heures !

un arc en ciel sur la ville

Le deuxième constat est que Funchal est construite sur le coteau et quel coteau ….le Tourmalet à côté c’est du pipi de chat. On va y goûter puisqu’il y a un téléphérique, on va donc s’envoyer en l’air pour un aller simple tout en haut de la montagne pour la somme de 10€ (15€ aller/retour)  mais  la descente on va la faire…………. en vélo..hé hé et là vous n’allez pas nous croire :

-on ne donnera pas un seul coup de pédale pour deux heures de descente

-on a été obligé de s’arrêter les freins du rétro pédalage chauffaient terriblement .le frein arrière placé dans le moyeu de la roue s’actionne en pédalant à l’envers.  On a refroidi les freins sous une fontaine et l’eau bouillait !!!! Incroyable ! On aurait pu y cuire un thon !

une idée de la pente !

vaut mieux aller dans ce sens que dans l’autre !

Funchal avec le port tout en bas !

Petit aparté pour l’équipe vélo : le prochain stage d’entraînement intensif se fera ici….d’ailleurs il paraît que certaines équipes sportives viennent s’entraîner ici. Je ne connais pas le % des pentes mais c’est énorme !faut des freins surdimensionnés et bien refroidis et pas des mollets de campeur, ça tombe bien… z’avez pas vu les nôtres, on va vous les montrer dès que notre bronzage sera parfait  !!

Côté constructions : c’est incroyable les kms de murs de soutien pour les maisons qui ont toutes vue imprenable sur la mer, il y des ponts routiers partout, des tunnels, des vrais bâtisseurs de l’extrême ces portugais !

le fil noir sur le fil noir !

Troisième évidence : Funchal est une belle, une très belle ville, tous les trottoirs sont pavés et décorés (comme à Oeiras et Lisbonne) mais les rues aussi dans le centre ville sont pavées. Il y des arbres partout, des jardins magnifiques, bref la ballade dans la rue est très agréable. C’est plein de petits magasins comme on en trouvait chez nous il y a trente ans. Ici impossible de se promener nu ! Les magasins de vêtements et de chaussures se touchent, il y en a partout !

la rue du bord de mer

la promenade du bord de mer

le centre ville très ombragé avec ses terrasses de café partout

un parc dans la ville

une place sur les hauteurs de la ville

il y a de jolis bâtiments

une église parmi tant d’autres

un exemple de décoration avec des pavés.

une rue piétonne

une place à la tombée de la nuit

c’est bientôt Noël

 

Nous partirons trop tôt car ils sont en train d’installer les décorations pour Noël et là je pense que ça doit être gigantesque…ils n’ont pas de sapins mais des idées !!!

Quatrième constat : Funchal joue la carte touristes à fond. Sur les trois jours que nous avons passé ici, il y avait en permanence deux paquebots de croisière dans le port (5 un jour). Ils arrivent de nuit et repartent le soir une fois que le flot de touristes qu’ils déversent se sont bien délestés de leurs roro ou de leurs dollards !

Cinquième et dernier constat : ça bouge ! des travaux  pharaoniques sont en cours pour augmenter la capacité du port. Mais les employés de la capitainerie sont septiques ! les financements vont’ils suivre ?

le marché aux légumes

il y a de la couleur

Alors Mich , tu fais dans la sardine aujourd’hui ?

Voilà pour cette très agréable et belle étape, la plus belle pour l’instant mais il nous faut avancer.

15 réflexions au sujet de « escale à FUNCHAL dans l’archipel de MADEIRE »

    • exagérons pas ! disons qu’il fait bon dans la journée , le soir on supporte quand même une petite laine mais on garde le short.
      cet aprés midi 25°6 dans le bateau quand même …..mais là je te réponds de la prochaine escale !!! nous on y est , pas vous encore, les commentaires et photos sont sous presse….ça arrive !

  1. Salut, ben dis donc ca donne envie !!!!! ici ça on se pèle !!!! et on prépare aussi Noël, hier j’ai fais 30 douzaines d’escargots façon Yvonne ça te parle ????
    on pensera bien à toi en les mangeant, sachant que tu es au soleil petit veinard.
    Merci de nous faire bien rire et rêver.
    bisous Monique

    • salut les zap’s. bon alors pour mettre les choses au point…..on est pas des petits veinards….si nous sommes là c’est tout simplement parce que nous l’avons bien mérité….
      faut pas exagérer quand même !
      maintenant c’est quand même un peu vrai qu’on est pas mal…..il y du soleil , il fait même pas mal à la tête ! l’eau est encore un peu fraiche 21° seulement mais par rapport à la bretagne c’est presque brulant….
      on boit un p’tit coup de temps en temps en pensant bien fort aux ceusses qui travaillent dur pour payer nos retraites….
      bref la vie elle belle (enfin presque)
      bisous à vous quatre

  2. Salut Alain et Miche, est-ce que vous allez bien? A par le problème de moteur. Je viens d’avoir Annie, elle m’a que ça allais à peut-près. Voilà c’étais juste pour vous passez le bonjour (ici ça caille), j’espère que vous aurez plus d’ennuis. Et manger du bon poisson!!

    • Salut Claude….j’espère que tu as vu qu’on avait un peu pêché ? on a aussi mangé tes anchois , on s’est régalé . tu peux nous faire un colis quand tu veux….
      on commence à avoir chaud…on tient le bon bout .Mich a testé son hamac ..il est content…..les photos vont arriver.
      a bientôt

  3. si on peut, on va mettre un peu de chaleur dans un sac et l’enfermer jusqu’à notre retour pour vous la donner ! mais ça sera pas grattos…..gardez un peu de glaçons pour le retour…

  4. bonsoir les sportifs , ou plutot les touristes . l entrainement du mardi en Bretagne est plus complet.on ne fais pas que les descends sauf pour le repas du mois. a titre indicatif mardi on a fait le tirage au sort des festivites du velo, vous avez de la chance votre tour arrivera en aout , j espere qui restera du rhum. bon vent. a+ christian

    • premièrement sportif n’est pas incompatible avec touristes , nous on a de la chance on peut faire les deux, mais c’est pas donné à tout le monde ……
      deuxièmement pour votre info , au mois d’aout nous sommes fermé pour cause de vacances……et troisièmement pour le rhum on sait pas encore , on est si bien qu’on va peut être rester ici…..on tout ce qu’il faut …du vin , du soleil , des thons et des sirènes……wahou

  5. J’ai appris pendant l’AG de l’amicale des plaisanciers que vous étiez bloqués pour problème moteur. Bon courage. Pour avoir connu ça, c’est bien casse pied.

  6. Je trouve que, pour des papy en retraite, en ballade et de plus qui n’ont absolument rien à faire…. vous ne travaillez pas beaucoup.
    En effet, il a un moment déjà que nous n’avons pas eu de nouvelles.
    Est-ce-que vous nous préparez le texte de l’année ? Le coup du siècle ? Vous devez drôlement cogiter… Faîtes attention à la surchauffe des neurones, ça peut être mauvais à votre âge.
    (Pour info, le chien de Mari et Henri ne s’appelle pas Chocolat. J’attends donc la bonne réponse de votre part.) je sais que ça va vous faire réfléchir un moment. A bientôt de vous lire. Bises.

    • bon dis donc Mamy tu déjantes ou quoi….si on est en retraite , en ballade et qu’on a rien a faire …on va quand même pas en plus travailler !!!!on va pas arriver à suivre ….. place aux jeunes………
      pour les nouvelles ça vient mais elles sont plus fraiche il fait trop chaud…..
      et on va pas écrire n’importe quoi pour vous faire rire…..
      Pour chocolat , nous lui avons transmis nos excuses…..

  7. Salut Alain, salut Mich,
    je peux enfin suivre vos péripéties, merci à Annie pour le lien du blog.
    A part vos soucis d’ordi et de moteur, votre périple se passe bien, profitez-en !!
    Apparemment il y a truc que te chagrine, Alain? ton fourgon !!! t’inquiètes pas, on s’en occupe l’année prochaine.

    Bonne nav

    Serge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>