dernière étape Les Açores – Douarnenez

Nous sommes le lundi 3 juin 2013. Il ne fait pas beau , il pleut , le plafond est très bas et par conséquence la visibilité réduite. Nous rendons une dernière visite aux pêcheurs qui nous ont si bien reçu et leur offrons des bouteilles de bon vin français pour les remercier de leur incroyable accueil.

Nous prenons notre dernier repas dans le port de Villa De Praia , nous saluerons Maryline et Serge un dernière fois et larguons les amarres à 15h00.

Le vent de 10/12nds est Sud et c’est les voiles en ciseaux que nous gagnerons dans le Nord en prévision du près à venir. Il nous reste 1155M à parcourir pour terminer le voyage.

Comme nous sommes quatre nous organisons les quarts en deux quarts de 3hoo et deux veilleurs…..un ancien et un petit nouveau ! histoire d’amariner nos deux équipiers de choc.

Henriquiqui est aux Anges …il a pris un petit thon …..mais pas avec ses leurres avec un des notres.. !

Henriquiqui  et son thon ! ha il est heureux !

Henriquiqui et ses leurres…….bof bof !!!!

Comme prévu le vent tourne et forci et nous nous retrouvons au près après 12h de navigation.

A partir du mercredi 5 juin nous passons aux quarts individuels de 2h00 chacun……un luxe de pouvoir dormir 6h00 de suite !

Après le changement de voile , il faut ranger celle qui ne sert plus.

casse croute en plein air

sieste pour la digestion pour Eric

 

 

 

 

 

 

Nous alignons des journées de 130/145M par 24h.

Henriquiqui qui est en pleine forme veut passer son C.A.P. de boulanger.

Pas de soucis on va tout t’expliquer…..

D’abord il faut la toque

Puis il  faut mettre la main à la pâte !

Et voilà le résultat….. Félicitations Henriquiqui tu es reçu au C.A.P.

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 11 , il est 14h30 lorsque le pilote se met en grève. Pas moyen de le faire repartir, je vérifie les connexions. Tout est ok ! je me lance dans le démontage du vérin, c’est peut être la courroie qui est cassée ? Pas de chance elle est intacte. Je démonte le moteur et le remplace par le neuf que j’avais en réserve et je remonte le tout. Et miracle le pilote reprend son boulot ! C était donc le moteur qui était fatigué ! tant mieux car le vent forci , il ne fait pas beau et il pleut !

on mange à l’intérieur…..fait pas beau dehors !

et voilà …les belles lunettes à Mich achetées à St Barth……quel gachis !

C est dans ces conditions un peu difficile que nous doublerons Ar Men et mettrons le clignotant à tribord pour la dernière ligne droite.

Il est 19h00 le mercredi 12 juin lorsque nous amarrons Camélia au ponton à Tréboul ou un comité d’accueil nous attend ….. j’ai même la surprise d’apercevoir ma mère au milieu de nos amis !!!! elle a fait le déplacement pour notre arrivée ….1000 kms !

Arrivée à Tréboul……ho là là on est attendu.

il y a du monde sur le ponton  !

Petite réception pour nos amis à la maison du nautisme

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons fait 1181M soit seulement 26M de plus que la route directe.

 

 

 

 

quelques chiffres :

- un voyages de 8 mois et une semaine

- 9471 Milles parcourus.

- 41 mouillages ou arrêts au ponton

- plus petit parcourt : 2,28 Milles

- plus grand parcourt : 2956 Milles

le parcours

 

Douarnenez – Cap Vert

de Grenade à St Vincent

St Lucie à La Guadeloupe

Guadeloupe – St Martin

les Açores

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>