escale à SAINT BARTHELEMY

Nous sommes le samedi 13 Avril 2013. Le temps est beau (comme d’habitude) le vent soutenu de 20nds environ vient de l’Est. Nous levons l’ancre à 9h00 pour Saint Barth située à 115Milles. Nous estimons qu’il nous faut environ 24h pour effectuer ce trajet. Afin d’arriver de jour, nous décidons de partir le matin.

Camélia est en forme et naviguant au grand largue nous faisons des pointes de vitesse à 9nds.

Nous passons devant Montserrat dont le volcan a été récemment en activité. D’ailleurs nous percevons les traces des coulées de lave mais le ciel est gris et nous sommes un peu loin de l’ile avec une mauvaise visibilité.

Dans la nuit, nous réduirons la voilure à trois reprises pour réduire la vitesse pour ne pas arriver avant le lever du jour. Nous finirons presque à sec de toile et mouillerons au lever du jour à 6h30 devant Gustavia. Il y a beaucoup de bateaux au mouillage.

St Barth est une ile basse qui fait penser aux Saintes en un peu plus grand.

arrivée sur St Barth au petit matin

Nous sommes dimanche et nous passons l’après midi à nous promener dans Gustavia. Il n’y a personne en ville, tous les magasins sont fermés. Seuls un ou deux bars sont ouverts.

une rue de Gustavia

une maison de ville

une place du centre ville

rue du centre ville

 

 

 

 

 

 

Ici toutes les enseignes de luxe sont présentes….Hermes…Cartier…..vuitton….etc. C’est dommage que tout soit fermé, nous avions prévu de faire le tour des magasins de luxe et de faire chauffer la carte bleue…..tant pis pour eux…..le lundi on avait plus envie de sortir nos cartes !

vuitton

hamac en cuir magnifique mais sans le prix…affiché

 

Cartier à droite

belle vitrine

une galerie

 

 

La ville, les rues, le port sont propres.

le port vu du phare

le phare

les quais

encore les quais

dans les boites les compteurs d’eau et d’électricité

le navire de la capitainerie

 

Nous marcherons jusque l’aéroport situé à 2kms du centre ville en passant devant le phare de Gustavia qui nous offre une belle vue sur le port. Il faut un permis spécial pour pouvoir atterrir ici. En effet l’aéroport est au pied d’une colline et au bout de la piste il y a la mer. Il faut plonger très vite derrière la colline pour trouver  la piste et freiner violemment avant la fin de la piste. Lorsqu’on est sur la route en haut de la colline, les avions passent à 10m au dessus de la route pour plonger immédiatement vers la piste. C’est impressionnant ! L’activité est intense. Presque tout le trafic se fait par ici.

l’aéroport depuis la route qui passe au dessus

 

 

Nous rencontrons Clémence et Michel sur Alta Gracia qui ont vécu plusieurs années en Bretagne et particulièrement à Douarnenez. Le bateau était au Port Rhu. Ils travaillent tous les deux ici.

avec Michel et Clémence sur Alta Gracia

avec Michel et Clémence dans le plus vieux bar de la ville

Michel se propose de nous faire visiter St Barth en voiture. Nous ne pouvons pas refuser.

des kms de murets le long des routes

Toutes les routes sont bétonnées et des kilomètres de murets en pierre bordent ces routes. Il y a beaucoup de voiture sur l’ile et le trafic est important.

On fera le tour de l’ile, ça monte et ça descend beaucoup. On aurait eu beaucoup de mal avec nos vélos.

Il y a de belles plages tout autour de l’ile.

anse de Gascon

anse du Colombier

plage des salines à l’ouest

 

 

 

 

 

 

l’éden rock , le plus vieil hôtel de St Barth

L’activité du bâtiment est importante, il y a des maisons en construction un peu partout et ce sont des maisons basses qui respectent bien l’environnement. Une fois les travaux finis on ne voit presque plus la majorité des bâtiments dissimulés derrière la végétation. Mais il faut être fortuné pour construire ici tant le prix des terrains est exorbitant.

Dans le port de Gustavia, nous croisons quelques beaux voiliers qui doivent valoir une petite fortune. Nous sommes arrivés ici 24h trop tard. La semaine précédente se déroulait la semaine de St Barth pendant laquelle tous les beaux voiliers s’étaient donné rendez vous pour régater.

Il reste quelques bateaux pour le plaisir des yeux.

Ici le mouillage sur ancre est payant. Il nous en coutera 8€ pour deux jours avec accès aux douches et la wifi. Le prix nous parait correct pour le service reçu.

Par contre l’alimentation est chère. Le kg de tomate à 5€ alors qu’a Pointe à Pitre il est à 2.5 ou 3€. Les 5l d’eau sont à 3.80€ contre 0.92€ en France , par exemple.

Bref St Barth est une escale à faire mais pour quelques jours seulement.

Mich s’est fait une copine

Gustavia

une église de Gustavia

intérieur de l’église

900cv pour moi ! qui dit mieux ?

ici on sort les bateaux à coup de tractopelle

les bureaux de météo France! on ne sait pas s’ils travaillent à l’intérieur du bâtiment ou sur l’immense terrasse…………

bâtiment de la collectivité (mairie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>